top of page
  • Photo du rédacteurGabrielle

300 muscles et 100 articulations nous permettent de bien respirer

Dernière mise à jour : 19 févr.


Avec 300 muscles et une centaine d'articulations impliqués dans la respiration, notre thorax est loin d'être un bloc monolithique ! Lorsqu'on m'a dit cela en formation de Coordination respiratoire MDH, ça a complètement bouleversé la façon dont j'envisageais mon propre corps, et une bonne respiration. Voici les 4 conséquences majeures à cela.


1. Une cage thoracique souple et mobile protège mieux le coeur et les poumons


Notre cage thoracique est destinée à protéger les viscères nobles, c'est-à-dire vitales, à savoir les poumons et le coeur. Elle est conçue ainsi car la meilleure façon d'assurer sa fonction de protecteur est d'être souple et mobile.


En y pensant plus concrètement, c'est d'ailleurs logique : un matériau articulé et souple absorbe mieux les chocs qu'un matériau monolithique.



2. Une cage thoracique souple et mobile, facilite la ventilation des poumons


La cage thoracique et le diaphragme sont solidaires : la mobilité de la cage thoracique profite au diaphragme et lui permet d'exprimer son plein potentiel.


Ce faisant, plus la cage est souple et mobile, mieux le diaphragme bouge et mieux les poumons sont ventilés.



---------------------------


Vous vous intéressez à la prise de parole en public, à la respiration, à la voix parlée et chantée ? découvrez mes propositions


Suivez-moi sur Instagram


----------------------------


3. Pour être optimal, le mouvement de la cage thoracique requiert un niveau de coordination élevé


Plus il y a de muscles qui fonctionnent ensemble, mieux ils doivent être coordonnés les uns avec les autres afin que chacun puisse donner tout son potentiel.


Il s'agit non seulement de les faire travailler dans un tempo harmonisé, mais aussi en répartissant l'effort de façon logique sur le plan anatomique.


C'est comme une équipe de foot ou de rugby : l'équipe développe une action efficace lorsque chaque joueur assume son rôle, et se coordonne avec les autres membres de l'équipe pour marquer.



4. La coordination de l'appareil respiratoire favorise nos performances oratoire, sportives, artistiques, intellectuelles...


Ainsi développer la mobilité et la coordination de l'ensemble des muscles et des articulations impliqués dans la respiration, favorise l'efficience du système respiratoire c'est-à-dire une bonne ventilation des poumons.


Lorsque les poumons sont bien ventilés, les tissus notamment musculaires et cérébraux, sont bien oxygénés, le système hormonal, l'appareil digestif fonctionnent mieux… bref nous bénéficions d'un meilleur équilibre physique et émotionnel.


In fine, bien respirer favorise nos performances : récupération, créativité, mémoire, sport, chant, leadership...




Vous souhaitez mieux respirer, développer votre voix, vos performances oratoires, ou sportives, votre leadership… ? Parlons-en.



Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page