top of page
  • Photo du rédacteurGabrielle

Les 2 raisons pour lesquelles bien respirer n'a rien à voir avec le volume pulmonaire

La respiration consiste à l'inspire à apporter de l'air neuf et donc le dioxygène dont l'organisme a besoin pour vivre. Et à l'expire, la respiration permet d'évacuer le CO2 produit par le corps. Or on croit souvent que bien respirer est lié au volume pulmonaire, voici les raisons pour lesquelles cette idée est inexacte.


L'inspiration nous apporte du dioxygène qui assure 4 fonctions clés dans le corps. Il permet


---------------------------


Vous vous intéressez à la prise de parole en public, à la respiration, à la voix parlée et chantée ? découvrez mes propositions


Suivez-moi sur Instagram


----------------------------


Ces 4 fonctions produisent du CO2, que l'expiration évacue. Et c'est essentiel car une concentration trop forte de CO2 dans le sang peut engendrer de nombreux problèmes

  • fatigue,

  • nausées,

  • maux de tête,

  • essoufflement,

  • hyperventilation et tachycardie : en effet, en cas de trop forte concentration de CO2 dans le sang, le système nerveux autonome accélère le coeur et le diaphragme pour accélérer la ventilation et évacuer le surplus de CO2.

  • changement de la couleur de la peau qui devient bleutée (cyanose),

  • troubles du comportement (anxiété…).


En conclusion, bien respirer c'est renouveler efficacement l'air dans les poumons, en apportant du dioxygène et évacuant le dioxyde de carbone.

C'est pourquoi bien respirer n'est pas directement lié au volume pulmonaire, mais plutôt à notre capacité à bien ventiler les poumons grâce à un diaphragme et une cage thoracique mobiles, et bien coordonnées l'un avec l'autre.



Vous souhaitez mieux respirer, améliorer et/ou développer votre voix, vos performances oratoires, ou sportives, votre leadership… ? Parlons-en. g.rivault@tildeparis.com / 0677136191

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page